Bien vendre son bien immobilier

21 avril 2017

Pour s’assurer d’empocher une jolie plus-value au moment de la vente de son logement, il faut respecter quelques règles simples.

L’époque où des biens immobiliers, même de piètre qualité, trouvaient preneurs à des prix déraisonnables appartient au passé. En faisant des recherches sur Internet, les acquéreurs potentiels sont capables de connaître assez précisément la valeur d’un logement.

Pour que le projet de vente d’une maison ou d’un appartement ne s’éternise pas et qu’il débouche sur une plus-value conséquente, le vendeur doit mettre toutes les chances de son côté et respecter des règles de bon sens. 

Evaluer le juste prix de vente

Déterminer le prix de vente d’un bien immobilier constitue une opération délicate. D’une manière générale, il faut veiller à ce qu’il soit proche des valeurs du marché immobilier local. En proposant un logement à un tarif trop élevé, le risque est qu’il ne se vende pas. Or, un bien qui reste trop longtemps à la vente provoque la méfiance chez les acheteurs. Sans compter que le vendeur a tout intérêt à conclure rapidement, a fortiori si le produit de la cession doit servir à l’acquisition d’un nouveau bien.

Pour se faire une idée, le particulier peut consulter les sites d'annonces et voir les prix pratiqués dans la même localité pour des logements présentant des caractéristiques similaires au sien (maison ou appartement, surface, nombre de pièces...). Il peut également faire appel à un notaire ou plus simplement à un agent immobilier. Ces derniers proposent le plus souvent des estimations gratuites. Ces professionnels connaissent l'offre et la demande du moment. Ils ont eux-aussi intérêt à ce que vous vendiez au juste prix, surtout si vous leur confiez un mandat de vente.

Vendre par soi-même

En décidant de vendre sans passer par un intermédiaire, le particulier pourra dégager une plus-value plus importante puisqu'il n'aura pas à rétribuer un agent immobilier. En revanche, il doit savoir que la vente en direct implique une grande disponibilité pour effectuer les visites.

Les agences immobilières digitales peuvent constituer un bon compromis. Uniquement présentes sur le Web, elles proposent généralement des commissions moins élevées. 

Valoriser son logement

Sans se lancer dans de grands travaux de rénovation coûteux et qu'il n'est pas sûr de pouvoir rentabiliser, il peut être judicieux d'effectuer de menues réparations pour supprimer les défauts visibles et qui peuvent donner une mauvaise impression. C'est le moment de remplacer les vitres abîmées, de réparer la fuite d'un robinet, de changer les poignées de porte défectueuses ou de reboucher les fissures des plafonds.

Une décoration intérieure défraîchie peut masquer les potentiels du logement, voire rebuter certains visiteurs. Installer de nouveaux rideaux et passer un coup de peinture peuvent suffire. Le mieux est de repeindre en blanc pour éviter de heurter les goûts.

Un logement trop encombré peut donner un sentiment de manque d'espace. Il ne faut pas hésiter à enlever les meubles imposants et les objets volumineux. Chacune des pièces doit être rangée et propre. Pour les maisons, il faut aussi faire attention aux extérieurs. Une sonnette en panne, un portail rouillé ou des herbes folles dans le jardin peuvent décourager de potentiels acquéreurs.

« Cet article a été rédigé par ToutSurMesFinances.com dans le cadre d’un programme d’information à destination des utilisateurs de LaFinBox. »

Téléchargez LaFinBox pour Android, disponible sur le Google Play Store.

Téléchargez LaFinBox pour iPhone/iPad, disponible sur l'App Store.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :