Comment fonctionnent les indices boursiers ?

9 janvier 2017

Les indices sont un outil très pratique pour comprendre l’évolution générale des marchés financiers. Ils correspondent à des paniers représentatifs de valeurs cotées en Bourse.

Ils en existent un grand nombre. Les indices boursiers sont indispensables pour analyser les tendances générales des marchés financiers et rendre compte de leurs évolutions. Ils permettent d’apprécier leurs progressions comme leurs baisses, ou encore les périodes de stagnation, en exprimant en pourcentage les variations enregistrées sur une période donnée. Mais à quoi correspondent-ils précisément ?

Reflet d’une tendance générale

On les définit généralement comme des « paniers représentatifs ». Leur composition a pour objectif de refléter les fluctuations d’un certain nombre de valeurs, c’est-à-dire l’évolution des cours des actions d’entreprises sélectionnées. L’indice CAC 40, par exemple, est déterminé à partir des cours de quarante sociétés cotées présentant les échanges de titres les plus abondants à la Bourse de Paris. Les volumes de transaction et les capitalisations flottantes, soit le nombre d’actions susceptibles d’être échangées, sont ainsi pris en compte pour composer cet indice.

Tous les indices boursiers ne se calculent pas de la même façon. Dans le cas du CAC 40, chacune des quarante sociétés pondère l’indice en fonction de la valeur de ses titres disponibles sur le marché. Plus le flottant de l’entreprise, c’est-à-dire la valeur de l’ensemble de ses actions échangeables, est important, plus sa pondération est élevée. Et plus, par ricochet, les variations de son cours de Bourse ont une incidence sur l’évolution générale de l’indice.

Des indices nationaux et internationaux

Le Dow Jones, le plus vieil indice boursier au monde créé en 1896 à New York, reflète moins fidèlement les fluctuations des titres d’entreprises qui le composent. Il est pondéré par la valeur des actions et non le flottant ni la capitalisation boursière (ensemble des actions en circulation) de chaque société. L’indice S&P 500 (en référence à l'agence de notation Standard & Poor 's qui le gère), basé sur 500 grandes sociétés cotées sur les Bourses américaines, est plus révélateur de la tendance générale des marchés outre-Atlantique.

Au Japon, le Nikkei 225, l'indice de référence à la Bourse de Tokyo, est composé des 225 plus importantes capitalisations de la place nippone, sans pondération. En Allemagne, le DAX est fondé sur le cours des actions des trente plus importantes entreprises cotées à la Bourse de Francfort. Au niveau de la zone euro, l’Euro Stoxx 50 regroupe cinquante sociétés sélectionnées en fonction de l’importance de leur capitalisation boursière. Le MSCI World Index mesure, quant à lui, la performance d’ensemble des marchés boursiers de pays développés, en se basant sur des entreprises cotées dans les Etats concernés.

Des indices par secteur

En outre, il existe des indices reflétant l’évolution d’un secteur en particulier de l’économie, appelés indices sectoriels. L’un d’eux est, par exemple, composé d’actions d’entreprises appartenant au domaine de la santé en France. D'autres sont focalisés sur les secteurs pétroliers et gaziers, les biens de consommation ou encore l’industrie.

Des fonds indiciels

L’objectif reste de fournir des instruments de mesure pour suivre les tendances des marchés boursiers. Les indices sont très utiles aux gérants de portefeuilles, notamment ceux chargés de la gestion de fonds indiciels, également connus sous le nom de trackers ou d’ETFs. Ces fonds cherchent justement à reproduire les performances des indices. L’épargnant peut y placer son argent via des produits financiers comme l’assurance vie, qui permet d’investir dans des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) indiciels.

« Cet article a été rédigé par ToutSurMesFinances.com dans le cadre d’un programme d’information à destination des utilisateurs de LaFinbox. »

Téléchargez LaFinBox pour Android, disponible sur le Google Play Store.

Téléchargez LaFinBox pour iPhone/iPad, disponible sur l'App Store.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :