Les plans B au faible taux du Livret A

1 février 2017

Le livret d’épargne préféré des Français voit sa rémunération maintenue à 0,75% au 1er février 2017. Un taux peu attractif pour les particuliers, qui peuvent espérer de meilleurs rendements en se tournant vers d’autres produits, comme le PEL, l’assurance vie, ou encore le PEA.

Depuis le 1er août 2015, sa rémunération reste bloquée à 0,75%. Les pouvoirs publics ont décidé de maintenir le taux du Livret A au 1er février 2017. La prochaine revalorisation n’interviendra qu’au 1er août 2017. D’ici là, pour espérer des rendements plus élevés, les épargnants doivent miser sur d’autres placements.

Le PEL pour un achat immobilier

Première alternative au Livret A : le plan épargne logement (PEL). Ce produit est plafonné à 61.200 euros hors intérêts capitalisés. Les gains qu’il rapporte sont exonérés d’impôt sur le revenu jusqu’aux 12 ans du plan. Ils sont en revanche soumis aux prélèvements sociaux à 15,5%. L’épargne placée est bloquée les quatre premières années. Tout retrait entraîne ensuite la clôture du PEL. Passé 10 ans, l’épargnant ne peut plus effectuer de versements, mais le plan continue de générer des intérêts.

Les PEL ouverts depuis le 1er août 2016 offrent une rémunération annuelle tout juste plus élevée que celle du Livret A, de 1%. Pour faire fructifier ses économies dans l’optique d’un achat immobilier, ce produit reste toutefois intéressant, dans la mesure où il permet d’obtenir un prêt au taux de 2,20%. Peu attractif aujourd’hui avec la forte baisse des taux d’intérêts, ces 2,20% pourraient devenir avantageux dans les années à venir, en cas de remontée des taux. De plus, si l’épargnant obtient un prêt de 5.000 euros minimum, il peut se voir accorder une prime d’Etat plafonnée à 1.000 euros. Ce montant peut même grimper à 4.525 euros si le prêt est utilisé pour financer l’achat ou la construction d’un logement à haute performance énergétique.

L’assurance vie pour faire fructifier ses économies

Autre placement alternatif, qui permet de retirer, cette fois-ci, ses économies à tout moment : l’assurance vie. Ce produit n’est pas plafonné, quand l’épargnant ne peut pas verser plus de 22.950 euros sur un Livret A. Le rendement des fonds en euros de l’assurance vie s’est élevé à 2,30% en moyenne en 2015, net de frais de gestion. Au vu de la faiblesse des taux obligataires, il pourrait descendre sous la barre des 2% en 2016, les sommes contenues dans les fonds euros étant principalement investies dans des obligations d’Etat.

C’est pourquoi il peut être judicieux de placer une partie de ses deniers sur des unités de compte (UC). Essentiellement investies dans des actions d’entreprises, les UC offrent un rendement potentiellement plus élevé sur le long terme. Le bémol : ce support est risqué, le capital placé n’étant pas garanti par l’assureur à l’inverse des fonds en euros.

La fiscalité de l’assurance vie est avantageuse passé huit de détention du contrat. Quand l’épargne est retirée, les intérêts et les plus-values obtenus sont alors exonérés d’impôt jusqu’à 4.600 euros par an pour un célibataire et 9.200 euros pour un couple déclarant ses revenus en commun. Reste toutefois les prélèvements sociaux à 15,5%, tandis que le Livret A est un produit entièrement défiscalisé.

Le PEA pour un fort potentiel de rendement

Enfin, si l’épargnant est prêt à prendre des risques pour un rendement potentiellement élevé, il peut se tourner vers le plan d’épargne en actions (PEA). Ce placement peut effectivement offrir une belle rémunération sur le long terme, avec d’importantes plus-values. Mais le capital investi n’est aucunement garanti et l’épargne placée reste soumise aux fluctuations des cours de la Bourse. Plafonné à 150.000 euros, le PEA n’est pas un produit « liquide », tout retrait avant huit ans entraînant la clôture du plan. Les gains récupérés au moins cinq ans après le premier versement sont exonérés d’impôt. Ils restent cependant taxés aux prélèvements sociaux à 15,5%.

« Cet article a été rédigé par ToutSurMesFinances.com dans le cadre d’un programme d’information à destination des utilisateurs de LaFinbox. »

Téléchargez LaFinBox pour Android, disponible sur le Google Play Store.

Téléchargez LaFinBox pour iPhone/iPad, disponible sur l'App Store.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :